Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 3 septembre 2018

A mon goût, j’habite le plus beau bout de terre du monde.

Photo : La vue du ‘Pont du bonhomme ET de la bonne femme’ (ouais, je prends des libertés).

Je n’imagine pas à quel point mon été aurait été long, encore plus difficile et avec des vagues à l’âme tellement plus puissantes si je n’avais pas habité à 15 minutes de la plage, dans le Morbihan. Alors oui, ça peut toujours être mieux, je pourrais vivre les pieds dans l’eau, dans un village où la mer serait à quelques minutes à pieds, je pourrais être entourée d’eau, sur l’île de mon cœur. Mais dans mon malheur, je me sens déjà tellement chanceuse.
Durant cette période estivale, j’ai été plusieurs fois me baigner juste après avoir effectué ma prise de sang hebdomadaire. Je ressentais un tel sentiment de liberté, ma serviette oubliée, mon slip de bain mouillé, les pieds encore pleins de sable, tout en conduisant ma petite voiture pour rentrer chez moi. Et quelle vue, une fois à la maison, quel calme.
Le plaisir des yeux. Ce sens ravi de se délecter des paysages verdoyants, du bleu de la mer, d’apercevoir le joyau magique au loin, toujours et si possible, tel un mirage qui agit comme un repère, but et rêve qui m’aident à guérir.

 

Je trouve même à Lorient (qui a été totalement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale), un certain charme. Je me sens à ma place dans cette atmosphère souvent éthylique et grisâtre, dans cette ambiance portuaire, lorsque je me situe dans cette ville accessible et populaire.
Et que j’aime certains matins me réveiller avant tout le monde et juste après le soleil. La campagne est plus calme, les lapins peuvent sortir de leurs cachettes, je les aperçois au loin, par groupes, c’est comme si ils tapaient la causette devant les proéminents champs de maïs. Et perchés dans un des noyers peuplant le jardin, je me fais la réflexion que chaque année, les oiseaux chantent de plus en plus timidement.

les commentaires les plus récents sont en bas de page

4 commentaires

  • valerie says:

    Magnifique, je te félicite encore pour ton écriture, tellement si agréable à lire.
    Il est vrai que la Bretagne est sauvage et apaisante, c’est en vieillissant et en étant loin d’elle, que l’on voit à quel point, elle nous manque.
    Gros bisous à vous trois.
    Valerie

  • Christelle says:

    C’est vrai que tu écris vraiment bien… Un vrai poème, cet article !

  • ariel kynodontas says:

    Merci Christelle ! Des bisous !

  • Anelore says:

    Tout à fait d’accord, le Morbihan est le plus beau coin de France !! Et nous sommes un peu chauvins 😉
    Il n’empêche que même dans les moments difficiles d’après les chimio, un petit tour sur la côte fait le plus grand bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *