Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 20 avril 2018

Stop right now thank you very much, I need somebody with a human touch.

ON ARRÊTE TOUT ! Changement de programme : je commence la chimio dans une dizaine de jours afin de réduire la tumeur et le ganglion pour ensuite les retirer pendant l’opération. Tout ça dans le but de conserver mon sein (enfin, je suppose) et aussi pour que le curage axillaire soit moins agressif.
Je ne sais pas comment je vais réagir au traitement. J’ai l’impression que je vais me transformer en Hulk ou en Monsieur Propre. Le soir avant de dormir, quand je suis très fatiguée et que je n’ai pas le moral, j’ai peur de mourir et d’abandonner ma fille.

 

Hier, ma super grand-ma’ m’a coupé les cheveux pour que je m’habitue à les avoir courts.

 

Ah et aussi, j’oubliais : j’ai jusqu’à lundi 9h pour savoir si je veux faire congeler mes ovocytes. En gros, il faut que je décide en un weekend si je veux un autre enfant ou pas.
Je suis presque sûre de ne pas le faire. Déjà, parce que cela engendre une nouvelle intervention, des allers-retours à l’hôpital et à Rennes… Et surtout, je sens que je ne dois pas le faire. Surtout si c’est génétique. Donc, tant pis si je veux un autre enfant et que je suis stérile. Je trouverais un autre moyen. Je sens la pression des autres qui me disent que c’est mon choix (big up Évelyne Thomas) mais aussi que je vais le regretter si je ne le fais pas.
MY BODY, MY CHOICE.

Quels vont être les effets secondaires de la chimio ? Cette même question tourne en boucle dans ma tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *