Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 12 décembre 2018

Depuis que le mot ‘cancer’ n’est plus marqué sur mon front.

Comment vivre parmi les autres, quasiment comme si de rien n’était alors que le traitement est bien, toujours, en cours.
Comment faire comme si de rien n’était lors de rencontres ponctuelles ou de premiers entrevus.
Je ne porte plus de foulards. Mes sourcils et mes cheveux ont repoussé, je n’ai plus l’air malade, juste un peu fatiguée. Mon aspect physique ne traduit pas ce qu’il s’est passé à l’intérieur récemment.

C’est maintenant que tout se joue, maintenant que ma tumeur n’est plus, que je continue à me soigner pour nettoyer mon corps et que je peux commencer ma nouvelle vie.
Comment rigoler et lâcher prise alors que la mort est souvent dans un coin de ma tête. Elle me guette. Je n’ai plus peur de la nommer. Je n’ai plus peur lorsque je sens sa présence dans mon dos. Elle est une ombre, un courant d’air à peine palpable. Un rappel lorsque je m’oublie. Un rappel lorsque je ne pense pas à moi. Un rappel lorsque je fais passer les autres avant moi. Un rappel lorsque je me force. Un rappel lorsque je suis stressée. Un rappel lorsque je sers la mâchoire. Un rappel lorsque des idées noires m’envahissent. Un rappel lorsque je veux vomir mes médicaments.
Un rappel à chaque heure, à chaque seconde.
Un rappel qu’elle peut venir me chercher demain.

les commentaires les plus récents sont en bas de page

2 commentaires

  • PepitaDixy says:

    Le temps de l acceptation est long… Tu es sur le bon chemin😊🙏🏼💖

  • Syssy says:

    Moi je suis en plein traitement et pourtant je me pose déjà les mêmes questions …
    Mais souvent je me dis que n importe qui peut mourir n importe quand !
    Donc autant vivre à fond tous les jours malgré tout
    Bon courage
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *