Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 21 décembre 2018

Fuck 2018.

‘ Je t’encule 2018, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets 2018 ‘ pour ne pas citer cette réplique du film culte, ‘Le père Noël est une ordure’. Oui, c’est vulgaire.
Ambiance…

Voilà mon humeur du moment. Chaque année à cette même période, j’ai l’habitude de me rappeler de quoi j’avais peur l’année passée, ce que je redoutais pour cette nouvelle année mais également, je me projetais au prochain Noël, je me demandais où est ce que j’en serai professionnellement et dans ma vie personnelle…

L’année dernière, je n’aurais jamais imaginé que j’allais être malade pour les fêtes, ni que ma vie allait être radicalement bouleversée, mes habitudes changées, mon regard sur mon avenir chamboulé. Cette année, j’espère juste qu’à Noël prochain je n’aurais pas une nouvelle tumeur au nibard ou pire, dans mon cul (pardonsicestvotrecas) et aussi, que je serai encore en vie… Ouais, j’ai un petit côté drama queen quand je veux.

Sinon, les nouvelles du front médical. Et bien big news : je ne supporte pas le Xeloda.

Je l’ai pris pour le moment pendant trois semaines. Il fait trop baisser mes globules et surtout… IL ME POURRIT LES PIEDS et les mains. C’est hyper fun de ne presque plus pouvoir poser le pied par terre. Ils sont rouges, douloureux, hyper sensibles… J’ai comme l’impression d’avoir marché dans un champ d’un millier d’orties et qu’ensuite, un petit malin se serait amusé à me chatouiller les plantes des pieds avec un couteau.
La bonne nouvelle, c’est que je suis tranquille pendant les fêtes. Je referai un test début janvier avec six médicaments par jour, au lieu de huit. Si ce n’est toujours pas vivable, je passerai directement aux rayons.

Et pour finir cette année en beauté, je dois faire le deuil de mon grand-père paternel.
C’est le putain de cycle de la vie mais bordel ce que ça fait de la peine.
Comme je pense qu’à ma gueule, ce décès me ramène à ma propre condition de malade, à la mort et à toutes ces joyeusetés.
Repose en paix papy.

 

Je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes.
Merci à celles et ceux qui ont été présents.
Et une pensée pour les absents.

 

On se retrouve pour une belle année 2019.

les commentaires les plus récents sont en bas de page

8 commentaires

  • Syssy says:

    Bien dit
    Moi aussi j emmerde 2018 l année de mes quarante ans que je n avais pas envie d avoir maintenant je comprends pourquoi !!!!!!
    J espère que 2019 sera plus sympa avec nous on a assez morfle !!!!
    Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d année
    Toutes mes condoléances pour ton grand père
    Je t embrasse

  • María José says:

    Oui, ton année 2018 comment dire….plus pourri c’est pas possible. C’est quoi qu’on dit déjà ? Des histoires de roue qui tourne, de bout du tunnel, de toucher le fond et remonter….je te dis juste que je t’envoie beaucoup d’amour. Bonne année 2019.

  • Annick says:

    2018 en effet une année spéciale mais 2019 va être géniale pour vous j’en suis sûre.

  • Le Moullac says:

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous !

  • ariel kynodontas says:

    Merci beaucoup!
    Je te souhaite une excellente année,
    Des bises

  • ariel kynodontas says:

    Bonne année 2019, des gros bisous !

  • ariel kynodontas says:

    Très heureuse année à vous Annick !

  • Christiane says:

    Désolée pour ton grand-père… Tu n’avais vraiment pas besoin de ça en plus de tout ce que tu as subi et subis encore! Malheureusement, c’est souvent quand on est dans la m… que d’autres saloperies nous tombent dessus…

    Courage, l’Avalanche de calamités finira tôt ou tard par s’arrêter… Le plus tôt possible, j’espère !

    Courage! Je sais, c’est facile à dire! Mais le meilleur reste encore à venir, une fois que cette saleté de cancer aura été éradiquée…

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *