Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 21 septembre 2018

Les résultats du test génétique.

Photo : Objectif, dans une semaine, (j’espère) dernière chimio de ma vie toute entière.

 

 

Lundi dernier était une journée importante pour moi, c’était ma rentrée. Mais c’était aussi le jour où j’ai appris mes résultats de test génétique. J’avais rendez-vous à 9h30, j’ai ensuite filé en cours pour commencer mon année. J’étais un peu stressée, j’allais me faire remarquer dès le premier jour en arrivant en retard…

 

 

« Rho, mais elle est jamais contente celle-là ! »

 

 

Les résultats des gènes testés et connus pour être facteurs de cancer du sein sont dans mon cas, négatifs.
Les causes de mon cancer ne sont pas génétiques.
C’est un soulagement pour mes boobs, pour ma fille, pour ma sœur…
Oui mais pour moi ? Cela signifie que je n’aurais peut-être jamais d’explication. Lorsque la conseillère en génétique m’a appris la -bonne- nouvelle, j’ai été incapable d’être heureuse. J’étais juste, une nouvelle fois, rongée par la culpabilité. Comme si tout était de ma faute, comme si j’avais créé la maladie .
Suis-je tarée au point d’avoir fabriqué deux petites grosseurs, faites de stress, de peurs et d’angoisses, positionnées à quelques centimètres d’intervalle. Visibles, du côté gauche, côté du cœur ?
Pourquoi à 29 ans, alors que je me pensais en plutôt bonne santé, j’ai eu un cancer du sein ? WHY ?!

 

Ce que j’en retiens, c’est qu’il faut que je change de mode de vie, même si le travail a déjà énormément commencé. Je voudrais avoir une hygiène de vie irréprochable, faire du sport (ne riez pas !), manger -encore plus- sainement et surtout, être moins stressée, méditer, me pardonner de ne pas être parfaite et d’avoir fait des erreurs.

 

Dans cinq ans, si je le souhaite, je pourrais redemander à faire un test génétique, peut-être que d’ici là les chercheurs auront trouvé de nouveaux gènes susceptibles d’être en lien avec le cancer du sein. En attendant, c’est bientôt la fin des prises de sang hebdomadaires et des chimio, charcutage très prochainement, rayonnages et… bye bye vilain crabe !

 

Sinon, bilan de mes premiers jours en formation : Même si c’est plus fatiguant que de rester chez moi tranquille-peinarde, cela me fait un bien fou d’être stimulée et de sortir doucement de la bulle dans laquelle j’étais protégée depuis quelques mois. I’m back in real life bitches (traduction : Je suis de retour dans la vraie vie, prenez garde… moui…)
C’est juste hyper étrange quand, pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours, je ne me sens plus malade car je ne crois pas que mes collègues me voient comme cancéreuse. Et d’un coup… PAF, fucking piqûre de rappel : analyse sanguine, hôpital, chimiothérapie, perfusion dans le PAC, odeur à vomir d’antiseptique, attente interminable, énorme coup de fatigue.
JESUISPLEINEDEPOISON.

 

les commentaires les plus récents sont en bas de page

9 commentaires

  • Florence Le Guen says:

    Ouiiiiiîiiiiiiiiiii
    Joie immense de lire ces nouvelles !!!!!!!
    Trop heureux mon mec et moi quelle belle journée
    On t’embrasse fort toi et ton clan

  • Je ne peux qu’être admirative face à ta joie de vivre et ton sens de l’humour . Good vibes et bises à vous 3. 🙂

  • ariel kynodontas says:

    Merci beaucoup Noyale 🙂 Des bises !

  • Annick PIRON says:

    merci pour ces articles

  • ariel kynodontas says:

    Merci pour votre commentaire 🙂

  • Binathe says:

    Pfiouuu, que dire ?
    J’ai l’impression de lire une sacrée ambiguité dans ce message.
    Soulagement et culpabilité. Quelle poisse !
    Mais j’ai vraiment envie de te dire que gène ou pas, tu n’en es aucunement responsable.C’est bien que tu vives une vie saine, mais le cancer est bien plus perfide que ça. Tu n’y es pour rien. Rien du tout.
    Essaie de ne pas t’auto-flageller. Tu es admirable. Oui oui !!
    Je t’ai « connue » sur doctissimo et je t’ai suivie ici parce que tu m’impressionnes. Pas en tant que « cancéreuse » ( même si.. ), mais en tant que personne. Je t’admire et j’aime te lire.
    Crois en toi. Juste parce que t’es une sacrée nana.
    Ta Blondie a de la chance.

  • ariel kynodontas says:

    Merci beaucoup pour ton message, il m’émeut et me va droit au cœur…
    Des bisous plein d’espoir

  • Béa says:

    Bonjour

    Je viens de découvrir votre blog par hasard et je suis extrêmement émue !Bravo !
    Quelle force !!
    Vous irez très loin, là où vous souhaitez aller !

    Merci pour votre pep’s et votre humour vainqueur !!

  • ariel kynodontas says:

    Merci pour vos messages Béatrice, je vous embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *