Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 14 mai 2018

L’infection inconnue, la suite.

Ce lundi devait être un jour ensoleillé où j’aurais profité que la petite Blondie soit retournée à l’école pour me faire conduire (oui, j’ai honte) chez une masseuse ayurvédique. Seulement il faut être en parfaite forme, pas de fièvre ni douleur… Encore râpé. J’ai toujours de la fièvre, des frissons et des courbatures. Je suis retournée chez mon si gentil médecin qui ne comprend pas d’où vient l’infection, il peut y avoir trois possibilités : 1- Les cellules cancéreuses face à la chimio en se détruisant EXPLOSENT et libèrent un… truc dont j’ai oublié le nom qui provoque de la fièvre, 2- mes plaquettes sont tellement basses que j’ai du mal à me défendre contre la moindre petite saloperie qui traine dans l’air, 3 – (la pire) ma chambre implantable s’est infectée et là ça craint. Ça ne fait pas forcément mal mais elle peut être infectée à l’intérieur de mon corps -> YOUPI.

 

J’ai fait une prise de sang pour voir l’état de mes plaquettes, histoire de vérifier si elles sont assez hautes, et notamment pour la chimio qui doit avoir lieu jeudi. Si elles sont trop basses, elle sera reportée. Et je dois prendre deux nouveaux antibiotiques encore plus forts que le précédent et du Doliprane (ma came) toutes les six heures, le tout sur 10 jours. Et si j’ai une douleur au tendon d’Achille (j’ai toujours dit « talon d’Achille » moi…) il faut filer aux urgences. Ou chez le médecin, si il est là. C’est rassurant.

 

Je dois boire beaucoup, d’eau, ne surtout pas me mettre au soleil (ça tombe à pique…) et faire le moins d’efforts possibles. J’ai déjà commencé aujourd’hui puisque je n’ai absolument rien fait et ça faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé. J’ai regardé une série pour ados dont j’ai un peu honte et tapé dans Google « produits de beauté gratuit cancer du sein ». La meuf désespérée. Mon médecin m’a également appris que ma « petite » crise maux d’estomac/vomi ne pouvait pas être dû aux antibio… Mais alors, c’était à cause de quoi ? On m’a suggéré que cela pouvait être une crise d’angoisse… Sympa.

 

J’appréhendais d’aller chercher ma fille à l’école car c’était la première fois que j’y allais avec un foulard sur la tête. Mais comme j’ai encore des cheveux, je ne fais pas cancéreuse à 100% donc ça l’a fait. Bon et demain matin j’étais censée pouvoir commencer les cours de yoga, j’avais déjà reporté à deux reprises ma venue parce que j’avais des rendez-vous à l’hôpital, je crois que je vais faire la morte (lol) et ne pas envoyer un message au prof, j’ai trop honte de ne toujours pas pouvoir y aller. Encore râpé.

 

Et là il est 19h40 et j’ai envie d’aller me coucher.

 

Le 15 mai 2018  : Victoire ! Aujourd’hui j’ai pu reboire du café avec du lait vg et du miel. Bon, par contre, j’ai toujours de la fièvre.
Hier soir, j’ai eu un gros coup de déprime et une montée d’angoisse de ne pas être capable/en état, de ne pas avoir l’énergie de coucher ma fille. Lapin m’a poussé à méditer et c’est vrai que cela m’a fait du bien ; la plupart du temps si je zappe cette activité pourtant si bénéfique c’est juste par flemme… Tout ça pour dire que je me suis dit que j’allais faire une liste sur les points positifs du cancer (oui, bon, ça peut paraitre bizarre mais je me console comme je peux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *