Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine le 1 août 2018

Sale.

Comme l’indique le titre de cet article, je vais parler d’un truc un peu dégueu’, cracra et peu ragoûtant : LES ODEURS (CORPORELLES).

Miam.

Je tiens tout d’abord à vous expliquer comment m’est venue l’idée de ce merveilleux article qui, je l’espère, vous titillera allègrement les narines.
Hier soir, après ma quatrième chimio, je me suis rendue compte que j’avais développé un espèce de rituel consistant à changer une à deux fois mes vêtements en revenant de l’hosto, le jour du traitement.
Je me sens souillée, j’ai l’impression de sentir tous les produits injectés, je les transpire par tous les pores de ma peau, que la moindre parcelle de tissu qui a touché un endroit ou un autre morceau de tissu de l’hôpital est crado et contaminée. J’ai l’impression que la moindre goutte de désinfectant ou autre a tué l’âme de mon vêtement à jamais. J’ai condamné plusieurs fringues car je les avais porté le D-Day.
L’odeur de la Betadine me donne des hauts le cœur et la simple vue de sa couleur sang, me file la gerbe. Rien que d’imaginer que je vais devoir faire une douche complète avec ce produit avant mon opération de l’automne, j’ai envie de vomir partout.
Même le masque que je suis obligée de porter lorsque l’infirmière me pique me retourne le bide tellement l’odeur de l’hôpital est imprégné partout.

Le pire du pire, c’était pendant les 4 EC (= grosses chimios de la mort qui tue). Ma propre odeur me donnait la nausée, tout me dégoutait chez moi, même lorsque je me regardais dans une glace et que j’apercevais cette chambre tant détestée. Et l’odeur de ma transpiration et de mon urine était insoutenable.
Rassurez-vous, tout cela passe. C’est comme pour tout.

 

Et voilà, maintenant j’ai ‘Dirrty‘ de Christina Aguilera dans la tête…

les commentaires les plus récents sont en bas de page

3 commentaires

  • Annelyse says:

    Comme je te comprends j’ai eu exactement la même chose que toi…. je pense ne jamais pouvoir réutiliser de la bêtadine à la maison tellement son odeur m’est insupportable!!!!🤢🤢🤢
    Pour toutes les autres odeurs tu verras ca passe avec le temps. Je suis maintenant en radiothérapie et cela s’améliore de jour en jour….
    Courage et force dans ton combat 😉

  • Hélène says:

    Et ben tu sais quoi j’étais justement en train de me dire que je ne supporte plus l’odeur de mes aisselles, j’ai beau les laver il y a un truc âcre qui reste… bwark ça me donne la gerbe !
    Est ce mon odorat, est ce la chimio ? Les deux ?
    Je ne sais pas mais je pue !
    Bisous !

  • Co says:

    Bon pour être passé par madame chichi AC et ensuite taxotere je vous garantis que ce n est pas votre imagination vous sentez bien la chimio et il est vrai que C est degueu. Mais dite vous que C est vous qui le sentez le plus et non les autres en fait ils ne font pas attention mais nous oui. Je transpirais la chichi j urinais la chichi bref… Si vous n en pouvez plus de cette odeur mettez un peu d huile essentielle sur un mouchoir ça aide. Courage les filles ça passe apnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *