Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine

Depuis que le mot ‘cancer’ n’est plus marqué sur mon front.

Comment vivre parmi les autres, quasiment comme si de rien n’était alors que le traitement est bien, toujours, en cours. Comment faire comme si de rien n’était lors de rencontres ponctuelles ou de premiers entrevus. Je ne porte plus de foulards. Mes sourcils et mes cheveux ont repoussé, je n’ai plus l’air malade, juste un peu fatiguée. Mon aspect physique ne traduit pas ce qu’il s’est passé à l’intérieur récemment. C’est maintenant que tout se joue, maintenant que ma tumeur n’est plus, que je continue à me soigner pour nettoyer mon corps et que je peux commencer ma nouvelle vie.... Voir l'article

canine

Christmas is coming.

Photo : Oui, ça pousse … ! Le mois zinzin avant Noël a commencé ce 24 novembre 2018. Depuis quelques années, c’est comme une sorte de tradition chez moi. Pendant tout le mois de novembre, je me prépare psychologiquement à accueillir comme il se doit dans mon foyer, cette période particulière . Bon, autant vous le dire tout de suite, cette année ce n’est pas la même. Pour essayer de créer des souvenirs olfactifs à ma fille, j’ai fait mes premiers gingerbread men and women de la saison tout en mettant en fond sonore les albums que j’ai l’habitude d’écouter pendant... Voir l'article

canine

Étape 4 : Xeloda.

Premier petit bilan des (presque) quinze premiers jours avec le merveilleux Xeloda Capécitabine. * Quatre comprimés le matin, en même temps que mon cafémiellaitdenoisette. * Ainsi que quatre comprimés le soir, environ trente minutes après le repas. Les effets se font petit à petit sentir, tout doucement. Rien n’est aussi violent qu’une chimio dite classique bien que le médicament donne un énorme coup de barre/coup de massue environ deux heures après la prise du matin. Pour celle du soir, souvent je pionce déjà donc je me rends moins compte. Je suis donc en formation lorsque je commence à avoir une... Voir l'article

canine

Mes premières règles (ou presque).

Sous la bienveillance de la nouvelle-lune de ce mois de novembre, comme un petit signe que j’interprète comme une enveloppe de protection à mon égard, mes cycles sont réapparus exactement 41 jours après ma dernière injection de chimiothérapie. Il y a quelque temps, j’écrivais un article où je notais que j’étais heureuse de ne plus vivre et d’une certaine manière, de subir cet aspect-là de mon corps de femme. Je ne regrette pas ce que j’ai ressenti et pensé car j’étais dans une sorte de déni, je n’ai jamais appris à connaitre mon corps de femme, il n’y a pas... Voir l'article

canine

Je suis

ce qui m’anime et ce qui me fait me sentir vivante.     Je suis la première raclette de la saison. Je suis une balade en forêt dans les feuilles mortes de l’automne, je suis une baignade à la mer une matinée d’été. Je suis tes cheveux rouges ébouriffés le matin. Je suis les poils poussés de chaque femme de la terre. Je suis un concert de stoner, seule, au fond de la salle. Je suis l’odeur de la galette fraichement tournée sur la billig. Je suis les rues rennaises le dimanche. Je suis la neige en hiver, je suis... Voir l'article

canine

Chemospiration : Eleven, dans ‘Stranger Things’.

Pour les vieux qui me lisent (je vous fais des bisous) ou pour ceux qui vivent dans une grotte, Stranger Things est une série qui est sortie en 2016 mais qui se déroule dans les 80’s ! Elle relate l’histoire de quatre pré-adolescents vivant dans l’Indiana. Un soir d’automne, Will, un des garçons de la bande disparait. Sa mère, Winona Ryder (LOVE), ses amis ainsi qu’une étrange jeune fille nommée Eleven tentent de le retrouver.   Solidarité pour cette fille, seule parmi tant de garçons. Et même si je ne cautionne pas de tels salaires, une chose me réjouit tout... Voir l'article

canine

La prise de tête d’une semaine.

J’aimerais être capable de réfléchir, de penser et de vivre comme une femme de mon âge. J’ai vieilli trop vite. Moi qui petite, souhaitais que l’on me donne toujours plus que l’âge que j’avais réellement, là, je suis servie. Fini l’insouciance, fini les soirées à rigoler comme une baleine, à lâcher prise, à m’oublier… Je ne suis plus qu’ancrée dans le moment présent et dans le futur proche. J’en ai ma claque de penser constamment à ma santé, d’avoir une espèce de crainte de m’intoxiquer au moindre truc respiré, avaler ou mis sur ma peau. Au moindre coup de stress,... Voir l'article

canine

Les résultats de biopsie (bis).

Photo : Red sky, pas comme ma culotte. J’ai appris il y a une semaine que l’analyse de ma tumeur après l’opération était positive, elle contenait encore des cellules cancéreuses. Je suis donc dans la quasi obligation d’accepter d’avaler des cachets de chimiothérapie, du Xeloda Capecitabine (c’est son p’tit nom)… pendant six FUCKING months !!! À compter de quatre le matin et quatre le soir pendant deux semaines. Ensuite, il y aura une espèce de pause d’une semaine pour permettre à mon corps de souffler un peu, petite visite chez l’oncologue ainsi que prise de sang en prime. Et hop,... Voir l'article

canine

Bilan, un petit peu plus d’un mois après la dernière chimio.

Photo : Le beau travail d’Annick Piron ! Durant ce mois un peu particulier car ‘sans traitements’, des changements et évolutions sont évidemment apparus. Déjà, mes cheveux repoussent vraiment, même si ce n’est pas assez vite à mon goût. Ils ont l’air plutôt forts, ils l’étaient déjà avant donc nothing new under the sun à ce niveau-là. Par contre, ils sont blonds. D’un blond presque cendré et à ma grande surprise, je n’ai pas plus de cheveux gris. Mes poils poussent également vraiment bien, mais encore blonds, assez marrant. Mes règles, ce sont arrêtées mi-mai et depuis quelques semaines, je... Voir l'article

canine

Sortez vos boules et vos guirlandes !

Photo : Et palpez-vous les miches ! C’est bon, finis le ciel bleu, le soleil qui brille, la chaleur étouffante et tout le tintouin ! J’ai rangé mes sandales à deux balles -mais qui brillent- dans le placard. Mes grosses chaussettes/serpillières toutes moelleuses qui me font transpirer des pieds sont prêtes à sauter partout et à ramasser la moindre merde. J’ai ressorti mes gros pulls difformes et mes leggings pour trainer au chaud. J’ai le bout du nez et les mains glacés en permanence. Et grâce à mes trois poils sur le caillou, j’ai été obligée de me procurer un... Voir l'article