Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine

La vie avec le Xeloda à mi-parcours.

Photo : Une salle d’attente vide du service oncologie de l’Hôpital du Scorff, Lorient, vers 17h. EST-CE QU’IL Y A MOYEN QU’ON ARRÊTE DE ME FAIRE CHIER POUR DES CONNERIES, BORDEL DE MERDE ???!!! J’AI DÉJÀ UN PUTAIN DE CANCER À GÉRER. Souhaitez-vous avoir des nouvelles de mes mains ainsi que de mes pieds, chers lecteurs ? Admettons que la réponse est ‘oui’. Ils vont mieux, merci beaucoup. Après maintes tartinades de crème ultra-réparatrice pour peau en sale état, quelques mauvaises nuits et complète extraction d’une partie de mes couches des voutes plantaires, telle un grosse serpente (qui veut mes peaux... Voir l'article

canine

Sinon, ça va.

Photo : Me, myself and my pyjama. La semaine passé s’est terminée plus en beauté qu’elle n’a commencée. Lundi et mardi, je sentais que tout le monde était un peu au bout du rouleau, en détresse extrême, un peu comme moi et mon cancer. Fatigué, marre de la grisaille, des virus qui traînent et qui font couler le nez. Mais samedi, on célébrait Imbolc, le nouvel an celte ! Symbole de renouveau, de soleil à nouveau dans vos cœurs et dans vos chaumières. Et c’était également la chandeleur. J’espère que vous vous êtes bien goinfrés de crêpes et que vos... Voir l'article

canine

Attention, article qui respire la joie de vivre.

Image : Sourire d’enfer, ma vie devient compliquée. Je trouve à peine le temps pour écrire. Je dois aller vite. Ma formation me prend beaucoup de temps, je suis passionnée. Je ne vois pas le temps passée à m’appliquer et à étudier cette langue qui m’est chère. Je trouve à peine le temps pour écrire et pourtant. Je passe encore par toutes les émotions. Je suis par moment vide, comment continuer à aimer, à ressentir lorsque je programme à l’intérieur, déjà ma mort. Je me sens en sursis. Fatiguée, souvent triste lorsque je reprends conscience que j’ai un cancer, un... Voir l'article

canine

Questions sans réponses.

Quel est le risque de vivre -presque- comme si de rien n’était. Ce n’est pas du déni. Cela apparait souvent comme de la force. Combien de jours vais-je encore supporter mes médicaments. Quand puis-je me laisser aller. Ai-je encore le droit de le faire. Est-ce que cela signerait mon arrêt de mort. Est-ce que la maladie va m’emporter. Aurais-je le choix. Est-ce que je la sentirais venir. Si c’est le cas, verrais-je la peur dans les yeux de mes proches. Comment partir en paix avec autant de regrets. Est-ce que j’arriverai à gérer la pression lors de l’IRM et des... Voir l'article

canine

Et de deux cures complètes, comme les galettes !

Vous vous en êtes peut-être rendu compte mais désormais, je peine un peu à écrire régulièrement sur ce blog. J’ai plutôt bien supporté cette cure de 6 médicaments par jour. Pour tenter de vivre le plus normalement possible, je les avalais le matin et j’en faisais abstraction directement après. Sont-ils ainsi moins efficaces ? Est-ce une erreur d’essayer de vivre comme une personne non-malade alors que je suis encore en cours de traitement ? Le coup de barre nauséeux après avoir avalé ce poison guérisseur est très présent les deux-trois premiers jours puis, s’estompe, me signifiant ainsi que mon corps... Voir l'article

canine

Exposition photo de novembre 2018.

Au moins de novembre, j’ai eu la chance de participer à un beau projet. J’ai écrit trois courts textes pour illustrer les chouettes photos de Fernando Pereira sur le thème d’octobre rose et du cancer du sein, la jolie modèle est Lily Fitmom.  L’expo avait lieu à Bischoffsheim, en Alsace. J’ai d’autres projets en cours mais pour le moment je les garde au chaud dans mon journal top secret ! 12+

canine

Chemospiration : Rosie The Riveter, WE CAN DO IT !

Vous êtes très certainement déjà tombé sur cette célèbre affiche patriote, symbole du féminisme d’après Guerre. Elle représente les quelque six millions de femmes qui travaillèrent dans l’industrie de l’armement aux États-Unis pendant que les hommes étaient partis au front. Cette affiche deviendra par la suite un des symboles de la libération de la femme dans les 80’s. On appela les ‘Rosies’ celles qui allèrent travailler dans les usines. J’ai décidé de faire de cet article le premier de 2019. Vous aurez sûrement deviné pourquoi. Le féminisme est une lutte quotidienne. J’essaie, de moins en moins timidement, de changer les... Voir l'article

canine

Merci 2018.

Pour m’avoir permis de reprendre contact avec mes amies. Pour m’avoir ouvert les yeux sur celle que je suis vraiment. Pour avoir conservé la présence de mes deux lumières dans mon quotidien. Pour avoir fait entrer Hubert-Yolande dans ma vie. Pour me permettre de renouer avec mes origines grâce à la langue bretonne. Pour les flots de soutien que je reçois régulièrement. Pour mon corps qui est solide et qui fonctionne malgré les tempêtes. Pour le renouement avec mon féminin. Pour mes proches qui sont en bonne santé. Pour la reprise du yoga hebdomadaire et pour la méditation. Pour tous... Voir l'article

canine

Fuck 2018.

‘ Je t’encule 2018, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets 2018 ‘ pour ne pas citer cette réplique du film culte, ‘Le père Noël est une ordure’. Oui, c’est vulgaire. Ambiance… Voilà mon humeur du moment. Chaque année à cette même période, j’ai l’habitude de me rappeler de quoi j’avais peur l’année passée, ce que je redoutais pour cette nouvelle année mais également, je me projetais au prochain Noël, je me demandais où est ce que j’en serai professionnellement et dans ma vie personnelle…... Voir l'article

canine

Depuis que le mot ‘cancer’ n’est plus marqué sur mon front.

Comment vivre parmi les autres, quasiment comme si de rien n’était alors que le traitement est bien, toujours, en cours. Comment faire comme si de rien n’était lors de rencontres ponctuelles ou de premiers entrevus. Je ne porte plus de foulards. Mes sourcils et mes cheveux ont repoussé, je n’ai plus l’air malade, juste un peu fatiguée. Mon aspect physique ne traduit pas ce qu’il s’est passé à l’intérieur récemment. C’est maintenant que tout se joue, maintenant que ma tumeur n’est plus, que je continue à me soigner pour nettoyer mon corps et que je peux commencer ma nouvelle vie.... Voir l'article