Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine

Sainte Chimio.

J’ai presque hâte de faire ma prochaine chimio pour ‘remettre les compteurs à zéro’. Je me suis aperçue que juste après le traitement, le fait de dormir beaucoup et d’avoir un appétit d’oiseau pendant trois ou quatre jours, m’apportait un regain d’envie/goût/joie et bonheur.   Je crois que mes sautes d’humeur sont dues au Decapeptyl (le truc qui fait que je suis ménopausée à 28 ans) et sûrement aussi au Zazou 3000 (sans commentaire). Et peut-être aussi à la fatigue. Et à la chimio. Et au temps pourri. Un rien me rend triste, je suis (devenue ?) hypersensible mais je... Voir l'article

canine

La vie continue.

Et pourquoi est-ce qu’elle s’arrêterait ? Elle continue car il y a toujours des concerts dans les bars auxquels je ne peux pas aller (oui, parfois je suis un peu aigrie), mes potes continuent à faire la bringue sans moi, tout continue à « très bien fonctionner » au travail alors que je ne suis pas remplacée, je continue à m’ennuyer le weekend parce que je ne fais plus rien de particulier, je continue à ne pas savoir si je vais pouvoir aller voir Patti Smith à La route du rock le 18 août et, je continue à m’acheter des soutifs (merci... Voir l'article

canine

Le YoYo et la non-chimio.

Les vagues, les changements perpétuels, l’effet yoyo, les contrastes et les opposés me boostent et m’épuisent.   Je suis euphorique puis l’heure d’après, vidée de toute énergie. Je meurs de faim et j’ai des envies de femme enceinte pour ensuite subir (oui, je subis parce que la bouffe c’est ma vie, t’as pigé ?) une forte baisse d’appétit et plus rien n’a de goût. J’ai une humeur d’enfer, I feel on fire baby ! Et la minute d’après, un voile gris tapisse my good mood tout rose, tout bleu paillette et la déprime pointe le bout de son nez jusqu’à avoir... Voir l'article

canine

Chemospiration : Stomy Bugsy (j’aurais pu m’arrêter là).

Récemment, un ami m’a envoyé cette photo et ma réaction a été : « Oh putain –bave– mais je ne me souvenais pas qu’il était aussi beau –gloussements de dindon en chaleur– et en plus il pose pour Peta (People for the Ethical Treatment of Animals), défend une cause qui m’est chère et est vegan mais il est parfait ou quoi ce mec ?! –ne pas l’imaginer sortant d’un gros gâteau en string fait de courge spaghetti, ne pas l’imaginer…   Jetez-moi la première pierre (Pierre) si vous n’avez pas remué du cul pendant une boum sur ce tube interplanétaire !... Voir l'article

canine

Feeling lucky.

Quelle femme vais-je être après la maladie ? J’appréhende un peu ‘l’après’. Comment reprendre une vie ‘normale’ après ça. Je suis aux commandes de ma vie et je n’arrêtais pas de me dire après avoir appris LA nouvelle qu’il fallait que je saisisse l’opportunité de voir l’apparition du crabe comme un nouveau départ et non comme une fatalité troptristeettroppasjuste. Je veux que ce foutu cancer soit transformé en cette chose positive qui m’aura poussée à commencer une vie plus cool, plus utile et m’aura permis d’être une meilleure personne.   Et comment va se passer mon retour à la ‘vraie... Voir l'article

canine

Je hais les mouches.

Je hais les mouches et surtout quand elles copulent sur le haut de mon crâne.   Le manque d’informations me sidère. Je me sentais plutôt bien ces derniers jours. Je ne me sentais pas malade. Je n’étais pas en demande d’effets secondaires mais quand même… Je trouvais ça presque louche à quel point je me sentais bien. Mise à part un peu de fatigue, de petits problèmes gastriques (miammiamburp, vraiment) et quelques maux de tête parce que je suis une rebelle et que je zappe les siestes (« j’aurais le temps de dormir après ma troisième chimio ! »), ça baignait grave.... Voir l'article

canine

Chemospiration : Shannen Doherty (le pouvoir des trois nous libérera)

‘Charmed’ (à prononcer « Charmaide »), LA série pref’ de mon enfance. J’étais persuadée qu’il suffisait d’aller acheter une bougie à la vanille au Super U le plus proche et de recopier les formules magiques que les trois sœurs prononçaient à la télé pour jeter un sort et faire en sorte que le fils d’amis de mes parents tombe amoureux de moi. La psychopathe que j’étais y croyais grave ! Comme pour Britney, j’avais un classeur où je rassemblais tout ce que je trouvais sur la série et quelle n’a pas été ma déception lorsque j’ai appris que Prue (dit Prudence, sérieux,... Voir l'article

canine

L’ayurvéda et mon corps.

L’ayurvéda (médecine indienne ancestrale) est entré dans ma vie il y a deux ans. J’ai lu quelques bouquins là-dessus dont un plutôt simple et accessible : ‘Santé parfaite‘ de Deepak Chopra. J’ai aussi consulté une thérapeute ayurvédique qui a déterminé mes constitutions (ou doshas) et m’a donnée quelques conseils, notamment au niveau de l’alimentation et de la routine à suivre pour que mon corps et mon esprit retrouvent un équilibre naturel. Donc, autant vous dire que je n’y connais quasiment rien. Mais hier, j’ai reçu un massage ayurvédique thérapeutique appelé Niramaya : « Libre de la maladie ». C’est un massage à l’huile... Voir l'article

canine

Une vie (non, pas le bouquin horrible de Maupassant) presque normale.

Depuis mardi je vais plutôt bien car la maladie est un peu moins présente. Je suis fatiguée bien sûr, mais je l’étais déjà avant le cancer donc nothing new. D’ailleurs, deux questions me taraudent depuis que j’ai appris LA nouvelle. Étais-je très fatiguée à cause de ce mal qui grandissait dans mon nichon puis s’étendait jusqu’à mon aisselle ? Ou, tout simplement parce  que j’étais très stressée, surmenée et que je ne prenais quasiment jamais une minute pour moi… ?   Au début, j’étais persuadée que c’était mon corps qui avait créé ce foutu crabe. Et probablement en réponse à... Voir l'article

canine

Chemospiration : Jim Carrey (bave et autres).

Il est super talentueux car en plus d’être acteur, il est peintre, et il est sûrement beaucoup d’autres choses ! Il est drôle, sensible (comme si je le connaissais personnellement !) canon, beau, joli… Oui, vous l’aurez compris, c’est un peu mon crush. Je suis une putain de groupie de Jim Carrey en fait. Ah et puis, comment résister à ça ? Petite piqûre de rappel qui ne fait jamais de mal !   J’ai découvert Jim (ouais, j’suis à l’aise ! ) avec ‘The Mask’ qui est devenu un de mes films cultes. Gamine, je le regardais en boucle... Voir l'article