Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine

Je hais les mouches.

Je hais les mouches et surtout quand elles copulent sur le haut de mon crâne.   Le manque d’informations me sidère. Je me sentais plutôt bien ces derniers jours. Je ne me sentais pas malade. Je n’étais pas en demande d’effets secondaires mais quand même… Je trouvais ça presque louche à quel point je me sentais bien. Mise à part un peu de fatigue, de petits problèmes gastriques (miammiamburp, vraiment) et quelques maux de tête parce que je suis une rebelle et que je zappe les siestes (« j’aurais le temps de dormir après ma troisième chimio ! »), ça baignait grave.... Voir l'article

canine

Chemospiration : Shannen Doherty (le pouvoir des trois nous libérera)

‘Charmed’ (à prononcer « Charmaide »), LA série pref’ de mon enfance. J’étais persuadée qu’il suffisait d’aller acheter une bougie à la vanille au Super U le plus proche et de recopier les formules magiques que les trois sœurs prononçaient à la télé pour jeter un sort et faire en sorte que le fils d’amis de mes parents tombe amoureux de moi. La psychopathe que j’étais y croyais grave ! Comme pour Britney, j’avais un classeur où je rassemblais tout ce que je trouvais sur la série et quelle n’a pas été ma déception lorsque j’ai appris que Prue (dit Prudence, sérieux,... Voir l'article

canine

L’ayurvéda et mon corps.

L’ayurvéda (médecine indienne ancestrale) est entré dans ma vie il y a deux ans. J’ai lu quelques bouquins là-dessus dont un plutôt simple et accessible : ‘Santé parfaite‘ de Deepak Chopra. J’ai aussi consulté une thérapeute ayurvédique qui a déterminé mes constitutions (ou doshas) et m’a donnée quelques conseils, notamment au niveau de l’alimentation et de la routine à suivre pour que mon corps et mon esprit retrouvent un équilibre naturel. Donc, autant vous dire que je n’y connais quasiment rien. Mais hier, j’ai reçu un massage ayurvédique thérapeutique appelé Niramaya : « Libre de la maladie ». C’est un massage à l’huile... Voir l'article

canine

Une vie (non, pas le bouquin horrible de Maupassant) presque normale.

Depuis mardi je vais plutôt bien car la maladie est un peu moins présente. Je suis fatiguée bien sûr, mais je l’étais déjà avant le cancer donc nothing new. D’ailleurs, deux questions me taraudent depuis que j’ai appris LA nouvelle. Étais-je très fatiguée à cause de ce mal qui grandissait dans mon nichon puis s’étendait jusqu’à mon aisselle ? Ou, tout simplement parce  que j’étais très stressée, surmenée et que je ne prenais quasiment jamais une minute pour moi… ?   Au début, j’étais persuadée que c’était mon corps qui avait créé ce foutu crabe. Et probablement en réponse à... Voir l'article

canine

Chemospiration : Jim Carrey (bave et autres).

Il est super talentueux car en plus d’être acteur, il est peintre, et il est sûrement beaucoup d’autres choses ! Il est drôle, sensible (comme si je le connaissais personnellement !) canon, beau, joli… Oui, vous l’aurez compris, c’est un peu mon crush. Je suis une putain de groupie de Jim Carrey en fait. Ah et puis, comment résister à ça ? Petite piqûre de rappel qui ne fait jamais de mal !   J’ai découvert Jim (ouais, j’suis à l’aise ! ) avec ‘The Mask’ qui est devenu un de mes films cultes. Gamine, je le regardais en boucle... Voir l'article

canine

Cette sensation qui ne me quitte pas.

Elle commence dans le nez, sans odeur mais d’une fraîcheur chimique et qui monte à la tête. C’est ce que j’ai ressenti lors des deux chimiothérapies, lorsqu’on m’injecte les anti-vomitifs. Ça te fait une barre au niveau du front quasi immédiatement et donne un peu la nausée, hu ?! Normale !   Cette nuit j’ai pris une décision de fifou (ouais, j’ai que ça à foutre la nuit) qui est… d’essayer de ne pas prendre un seul médicament jusqu’à mon prochain traitement qui aura lieu, si tout va bien, le jeudi 7 juin. Plus d’une semaine sans médicament pour détoxifier... Voir l'article

canine

Le weekend ?! Connais pas.

Ah ! La magie des « médicaments » ! Et surtout, leur pouvoir d’arrêter le temps, de faire dormir et gerber, et surtout de donner à absolument tout, un sale goût de papier pré-mâché. Oui, j’ai passé un weekend de merde. Ou plutôt : un weekend inutile. C’est pire ! J’avais hâte qu’il se termine.   Petit résumé très bref : samedi, j’ai dormi, une infirmière est passée pour me piquer (pour remonter les globules blablabla) et j’ai eu envie de lâcher une grosse galette à chaque fois que quelque chose me rappelait la journée où j’ai faite ma chimio. Burp. Dimanche... Voir l'article

canine

Chemospiration : Sinéad O’Connor

Elle est une inspiration tout court, c’est une femme forte et pleine de courage. Sa chanson la plus connue : Nothing compares 2U. Merci Sinéad !   3+

canine

Jour 3 : grosse fatigue, nausées, mal de tête et moral dans les chaussettes (et temps de merde !)

Quelqu’un m’a demandé le weekend dernier si j’allais guérir, si j’allais m’en sortir. J’avoue que ma première réaction a été de trouver sa question maladroite : qu’est-ce que j’en sais ?! Je lui ai répondu que je ne savais pas… je ne sais pas si je vais m’en sortir, je ne sais pas à quel point ou si je serais changée si je guéris. Je ne peux être sûre de rien, je me sens plus proche de la mort qu’avant la maladie, c’est évident. Quand on me pose ce genre de question, est-ce que je suis censée répondre ce que... Voir l'article

canine

Jour 2 : fatiguée et barbouillée.

Le Jour-J, après m’être confortablement installée et m’être faite piquer dans la chambre implantable (beurk, je ne m’y ferai jamais…), les infirmières m’injectent en perfusion quatre poches : un anti-vomitif (encore un, une heure avant le début de la chimio je prends un cachet d’Emend, ça coûte la peau du cul – mais heureusement maintenant c’est remboursé par la sécu – et c’est plutôt très efficace, le temps que ça dure), un autre anti-vomitif avec de la cortisone (qui énerve, peut rendre rouge et faire gonfler comme un ballon), le fameux liquide qui fait faire pipi tout rouge : l’Épirubicine,... Voir l'article