Ariel Kynodontas

Fighting The Crab

logo instagram logo rss logo rss
haut de page
canine

Les menstrues.

Photo : L7, ouioui, ce que Donita Sparks tient dans sa main est un tampon usagé. Mes règles et moi, une grande histoire d’amour… ! Comme chacun sait, j’ai un enfant. Qui dit enfant, dit grossesse, et qui dit grossesse dit (souvent) ABSENCE DE RÈGLES PENDANT NEUF MOIS !!! Youpi ! C’est quand même assez plaisant de ne pas avoir à se soucier de quelles protections porter, de comment s’habiller en fonction, de ne pas avoir à s’organiser pour faire un stock de Doliprane… Après avoir enfanté, ma sage-femme m’a posé un stérilet en cuivre. Et plus récemment, mon gynécologue... Voir l'article

canine

L’attente.

Pire que la douleur d’après les traitements, pire que d’aller toutes les semaines à l’hôpital, pire que les prises de sang, pire que la perte des cheveux… Rien n’est plus long et pénible que d’attendre des résultats qui n’arrivent pas. Telle une adolescente amoureuse et accrochée à son téléphone en attendant que le mec en vu boutonneux daigne appeler, j’attends les résultats de mon test génétique depuis maintenant plus de trois semaines. J’ai reçu un courrier pour m’indiquer qu’ils étaient prêts et qu’il fallait que je prenne rendez-vous avec la généticienne pour qu’elle me les dévoile. Verdict : un rendez-vous... Voir l'article

canine

A mon goût, j’habite le plus beau bout de terre du monde.

Photo : La vue du ‘Pont du bonhomme ET de la bonne femme’ (ouais, je prends des libertés). Je n’imagine pas à quel point mon été aurait été long, encore plus difficile et avec des vagues à l’âme tellement plus puissantes si je n’avais pas habité à 15 minutes de la plage, dans le Morbihan. Alors oui, ça peut toujours être mieux, je pourrais vivre les pieds dans l’eau, dans un village où la mer serait à quelques minutes à pieds, je pourrais être entourée d’eau, sur l’île de mon cœur. Mais dans mon malheur, je me sens déjà tellement... Voir l'article

canine

My body, my choice.

Photo : Frida Kahlo, inspiration de tous les jours. J’aime mes poils.   Maintenant que j’ai testé le corps presque imberbe, j’espère rapidement pouvoir me dire joyeusement à moi-même : ‘you don’t give a fuck’ tout en peignant la toison fournie qui se trouvera sous mes bras. Parce qu’après tout, qui d’autre que moi peut juger ou décider de mon aspect physique ? C’est comme le coup des cheveux sur la tête, je ne devrais pas craindre le regard qu’autrui pose sur moi. Je n’ai pas souvent osé assumer mes poils, ceux me tenant le plus cœur -car représentant une... Voir l'article

canine

Chemospiration : Cameron Diaz.

Lorsque je pense à Cameron Diaz, je pense à sa mèche folle et gluante dans ‘Mary à tout prix’. Mais aussi, à sa danse si sensuelle dans ‘The Mask’ (hé oui, encore !). Elle a également joué dans ‘The Holiday’, ce film de Noël si moelleux, qui sent bon le chocolat, le vin chaud (ma drogue de l’hiver) et le feu de cheminée. Et… cerise sur le gâteau, elle a quand même prêté sa voix à  Fiona dans ‘Shrek’, si c’est pas la grande classe à Dallas (expression périmée depuis 1997).   Notre Cameron internationale s’est retrouvée la boule à... Voir l'article

canine

Le pourquoi du foulard.

Photo : Joie.   Suite à l’annonce du cancer, le foulard n’était pas un choix pour moi mais une évidence. Il était hors de question que je mette une perruque sur la tête. Après avoir tenté de me convaincre que je n’allais pas perdre mes cheveux (oui, je n’oublie jamais), certains ont voulu que j’essaie une perruque. Une grosse touffe de faux cheveux ou pire, d’autres cheveux humains que les miens sur le haut de mon crâne tout blanc, avec en prime, la moiteur de l’été ? Non merci, vous êtes bien bons mais je passe mon tour. Je ne... Voir l'article

canine

J’aime (trop) le beurre.

Photo : Je pourrai mourir du cancer peinarde quand j’arriverai à reproduire ces fromages végétaux de chez Jay & Joy. Amen. C’est fou comment des choses si importantes avant, peuvent me paraitre un peu futiles, maintenant. Genre, mon amour pour le beurre. J’aime tellement le beurre que je veux en mettre partout. Et, me souciant énormément du bien-être animal, j’ai eu quelques phases de végétalisme dans mon régime alimentaire. Mais rien, n’est aussi bon que le beurre. Je ne parle même pas du fromage : l’essence de ma vie. Pour me justifier et me donner bonne conscience, je tiens à... Voir l'article

canine

L’as de trèfle qui pique ton cœur.

Photo : Alice in Wonderland, Disney. On ne peut pas dire que j’aime quand une certaine routine s’installe. J’ai du mal à rester calme, à me poser, me reposer, je m’ennuie facilement, j’ai besoin que ça bouge autour de moi, de faire un tout tas de choses. Et surtout : je me lasse très vite.   Les deux premiers mois de traitement, j’avais un moral d’acier et l’envie de me battre contre vents et tempêtes me donnait une énergie folle. Mais au moment où j’écris ce texte (le 15-08-2018), j’ai envie de tout arrêter. Car aujourd’hui, la normalité c’est que... Voir l'article

canine

Ces nuits avec toi, qui ne finissent jamais,

insomnia.   Une douce nuit où le marchand de sable était passé depuis belle lurette. L’épreuve du crépuscule demande parfois de l’organisation mais, au premier contact sur ma tempe, je me décide à ôter mon foulard couleur soleil. C’est l’été, les papillons peuplent facilement les chambres à coucher et les ventres creusés à coup de cuillère bien positionnée. Mon corps épuisé luttait encore contre le sommeil profond, au point de ne jamais le trouver. Pourtant ma tête voulait plus que tout s’endormir et se faire oublier pendant un moment, avoir un peu de calme, du répit, ne plus réfléchir, ne... Voir l'article

canine

Mon crabe, le triple négatif.

Peinture : ‘Trois Bretonnes en discussion devant La Chapelle de La Croix à Concarneau’, Seligmann.   Ce n’est qu’au rendez-vous pour ma quatrième séance de chimio que je me suis réveillée et ai demandé à mon oncologue : « hey mais en fait, c’est quel type de cancer que j’ai ? ». Elle avait l’air surprise par ma question, et moi, j’avais un peu honte de la poser aussi tardivement, après autant de séances et de souffrance. Elle m’a répondu que j’avais un cancer triple négatif, et sur le moment, je ne lui ai pas demandé ce que cela signifiait, ‘triple négatif’... Voir l'article